Léo Ferré – La vie d’artiste

prima melodie a lui Léo Ferré pe care am ascultat-o, la inceputul anilor 80, pe un casetofon obosit si ragusit. Mi-au trebuit 2o de ani ca sa o regasesc dar era la fel de tandra in tristetea ei ca si pentru prima oara cand m-a izbit in fata. Eram mai batran, nu eram mai intelept. Si cu certitudine, nu mai eram nici macar cel care isi juca viata precum un comedian inconstient.

La Vie d’artiste
Paroles: Léo Ferré et Francis Claude. Musique: Léo Ferré

Je t’ai rencontrée par hasard,
Ici, ailleurs ou autre part,
Il se peut que tu t’en souviennes.
Sans se connaître on s’est aimés,
Et même si ce n’est pas vrai,
Il faut croire à l’histoire ancienne.
Je t’ai donné ce que j’avais
De quoi chanter, de quoi rêver.
Et tu croyais en ma bohème,
Mais si tu pensais à vingt ans
Qu’on peut vivre de l’air du temps,
Ton point de vue n’est plus le même.
Cette fameuse fin du mois
Qui depuis qu’on est toi et moi,
Nous revient sept fois par semaine
Et nos soirées sans cinéma,
Et mon succès qui ne vient pas,
Et notre pitance incertaine.
Tu vois je n’ai rien oublié
Dans ce bilan triste à pleurer
Qui constate notre faillite.
” Il te reste encore de beaux jours
Profites-en mon pauvre amour,
Les belles années passent vite.”
Et maintenant tu vas partir,
Tous les deux nous allons vieillir
Chacun pour soi, comme c’est triste.
Tu peux remporter le phono,
Moi je conserve le piano,
Je continue ma vie d’artiste.
Plus tard sans trop savoir pourquoi
Un étranger, un maladroit,
Lisant mon nom sur une affiche
Te parlera de mes succès,
Mais un peu triste toi qui sais
” Tu lui diras que je m’en fiche…
que je m’en fiche…”

Anunțuri

Etichete:,

Comentariile nu sunt permise.

%d blogeri au apreciat asta: